De 0 à 6 ans : chasse aux perturbateurs endocriniens

Domaine
Environnement et transition énergétique
Public
Organisme privé
Organisme public
Objet

Dans le cadre de l’action 42 du Plan régional santé environnement (PRSE3), l’ARS et la Région lancent un appel à projet visant à diminuer l’apparition de maladies chroniques et troubles de la santé chez les jeunes enfants en limitant leur exposition à des substances toxiques présentes dans les environnements intérieurs.
L’action 42 du plan régional santé environnement (Informer, sensibiliser et former le grand public aux enjeux de la santé environnement) s’inscrit dans la volonté partagée par tous les acteurs du plan de renforcer la sensibilisation du grand public aux enjeux de santé environnement.
De nombreuses études s’intéressent aux risques sanitaires liés à l’utilisation de produits d’usage courant (produits d’entretien, cosmétiques, accessoires en plastiques…). Si des relations restent encore à démontrer, certaines substances présentes dans nos environnements intérieurs sont très fortement et scientifiquement suspectées de participer à l’apparition de maladies ou troubles de la santé (troubles de la reproduction, cancers, diabète…). Les femmes enceintes et les jeunes enfants constituent un public particulièrement vulnérable à ces substances.

Vous êtes
  • Une collectivité
  • Une association
  • Un groupement de professionnel de santé
Vous voulez

Développer des environnement favorables à la santé des jeunes enfants

Ce qu'il faut savoir

La Région et l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté ont décidé d’agir en faveur de la petite enfance en l’inscrivant comme cible prioritaire de leur stratégie de prévention et promotion de la santé environnementale. L’objectif est de contribuer à la diminution d’apparition de maladies chroniques et troubles de la santé chez les jeunes enfants en limitant leur exposition à des substances toxiques présentes dans les environnements intérieurs.

Date(s) limite(s) de dépôt

Lundi 8 juillet 2019 à 17h.